Comment choisir une clé USB ?

Le choix d’une clé USB est subjectif. En général, il se fait en fonction des propriétés que cherche le client. Là encore, il est difficile de faire l’équilibre entre la petite taille, la capacité hors norme, les ultra-rapides ou les surplus attachants. Cependant, les nouveaux consommateurs méritent d’être guidés dans leur choix notamment à propos des caractéristiques essentielles à tenir en compte pour ne pas se tromper et regretter par la suite tandis que les amateurs et passionnés doivent être avisés des nouveautés sur le marché.

Les caractéristiques à prendre en compte

D’abord, il faut avoir un œil sur la capacité de la clé USB car deux USB de différentes tailles peuvent avoir une capacité identique. Si l’on souhaite utiliser la clé pour un usage professionnel, à savoir stocker quelques documents, une clé proposant entre 8 et 16 Go sera amplement suffisante mais si on veut sauvegarder des vidéos, des photos, des clés USB proposant une plus grande mémoire de 64 Go à 256 Go est fondamentale. Puis, il est nécessaire de connaître le taux de transfert de la clé USB c’est-à-dire la vitesse de transfert des données. En effet, c’est de la vitesse en lecture et en écriture de la mémoire Flash, ainsi que de la version de la norme USB supportée qui déterminera le taux de transfert.  Les normes sont de trois sortes à savoir : USB 1.1 qui est un USB bas débit atteignant 12 Mbit/s, USB 2.0 qui est un USB Haut débit pouvant atteindre 480 Mbit/s et aujourd’hui on a USB 3.0 qui est un USB à plus haut débit ayant un débit extraordinaire. Cependant,  la clé devra être alimentée au moins sur un port USB 2.0 pour profiter de la performance sinon  la clé marchera à bas débit. Lorsque le débit n’est pas mentionné, mieux vaut se renseigner avant achat.  Corsair Flash Voyager est un exemple de clé USB des plus rapides.

Ensuite, si la confidentialité est importante, donc les fonctionnalités de chiffrement doivent être prises au sérieux par l’acheteur. Effectivement, quelques clés USB offrent des particularités permettant d’encoder une partie des données  ou toutes les données conservées comme Sandisk Cruzer Profile par exemple. Par ailleurs, les données en écriture doivent être protégées. Un interrupteur met la clé USB en lecture seule dans le but d’empêcher la suppression et la mutation des données.  Ceci n’est disponible que sur certaines clés spécifiques.

En outre, la propriété multimédia de la clé USB est indispensable pour certains.  C’est ce qu’on appelle baladeur MP3 ou lecteur MP3. Dans ce cas, la clé contient une prise de casque et peut permettre la lecture audio, d’habitude de formats MP3. Par ailleurs, il est à savoir que les constructeurs se démarquent entre eux par la garantie qu’ils octroient. Il n’est pas rare d’avoir des modèles garantis 5 ans ou à vie, tout au moins 2 ans.

Enfin, on assiste à une rénovation du type d’USB. On avance lentement vers une clé USB de type C, du genre réversible si jusqu’ici les modèles proposées sont classiques dit de type A. Rien n’est plus embarrassant que d’avoir la vieille version qui sera démodée dans le temps.

A lire aussi sur ce site : Solidays 2014 : en avant la cavalerie

Source : http://la-cle-usb.com/